Autres articles

Causes et traitement de l'alvéolite sèche

PARTAGER

Si vous devez vous faire enlever une dent, votre dentiste mentionnera peut-être une pathologie appelée alvéolite sèche. Celle-ci se produit lorsqu’un caillot sanguin est endommagé ou ne se forme pas correctement comme barrière protectrice dans votre bouche après l’extraction d’une dent.

Même si l’alvéolite sèche est une pathologie douloureuse, elle n’est pas très fréquente : des études suggèrent qu’elle touche environ 1,8 % des personnes après une extraction dentaire. Elle peut habituellement être évitée en suivant les conseils postopératoires de votre dentiste.

Pour ce qui est de repérer l’apparition d’une alvéolite sèche, vous pourriez voir des signes visibles d’os proches du site de l’extraction de votre dent et ressentir des vagues de douleur intense dans la même zone.

Causes de l’alvéolite sèche

  • Contamination bactérienne par des aliments ou des boissons après l’opération

Des débris alimentaires se retrouvent coincés dans l’alvéole dentaire et avec des bactéries buccales, ils peuvent provoquer la décomposition de caillots sanguins et interférer avec le processus de cicatrisation. C’est pourquoi les dentistes vous diront de ne pas manger ou boire pendant une certaine période après l’extraction d’une dent.

  • Traumatisme dû au brossage ou à des corps étrangers

Le fait de perturber physiquement un caillot sanguin immédiatement après l’intervention chirurgicale peut entraîner son déplacement et ralentir le processus de cicatrisation.

  • Effets du tabac et de la nicotine

En plus d’assécher la bouche avec la fumée, la nicotine diminue également la circulation sanguine dans la bouche, ce qui affecte la formation des caillots sanguins.

  • Pilules contraceptives

Les niveaux élevés d’œstrogènes dans la contraception orale peuvent affecter le processus de cicatrisation de la bouche et peuvent entraîner une alvéolite sèche chez certaines personnes.

Les symptômes de l’alvéolite sèche

Les signes de l’alvéolite sèche à surveiller sont un mélange de sensations douloureuses que vous pourriez ressentir immédiatement après l’intervention chirurgicale et les signes secondaires à connaître :

  • L’absence de caillot sanguin dans l’alvéole et de l’os visible à l’intérieur de l’alvéole : Si un caillot sanguin ne se forme pas après votre intervention chirurgicale.

  • Avoir mal ou ressentir une douleur pulsative dans les gencives ou la mâchoire : Trois jours après l’extraction d’une dent, les sensations douloureuses devraient avoir disparu et peuvent être gérées avec des antidouleurs. Une sensation pulsative plus longue est un symptôme révélateur de l’alvéolite sèche.

  • Une odeur désagréable et un mauvais goût provenant de l’alvéole vide : Un autre signe courant de l’alvéolite sèche est une mauvaise haleine et un goût désagréable qui reste dans la bouche. Si ceux-ci perdurent après avoir utilisé un rinçage antibactérien (comme un bain de bouche), vous devrez voir votre dentiste immédiatement.

  • Une douleur qui irradie vers le reste du visage : Avec une douleur pulsative dans la zone de l’opération, un autre symptôme courant qui indique une alvéolite sèche est une douleur qui peut être ressentie dans l'oreille, l'œil, la tempe ou le cou.

Le traitement de l’alvéolite sèche

  • Nettoyage de l’alvéole :

L’un des premiers traitements de l’alvéolite sèche que les dentistes sont susceptibles de proposer est de nettoyer la zone touchée afin d’enlever les débris alimentaires et les bactéries. Ce traitement peut contribuer à soulager la douleur de l'alvéolite sèche.

  • Pansement médicamenteux :

Votre dentiste peut également appliquer un pansement médicamenteux pour remplir l’alvéole après le nettoyage.

  • Prise d’antidouleurs comme l’aspirine ou l’ibuprofène :

Pour une douleur légère, le traitement de l’alvéolite sèche peut commencer à domicile avec des antidouleurs légers ou une compresse froide sur la zone touchée.

  • Prescription d’analgésiques :

Pour une douleur de l’alvéolite sèche persistante et intense, votre dentiste peut vous prescrire un antidouleur plus fort.

  • Hygiène bucco-dentaire :

Garder la zone propre en faisant un rinçage doux avec de l’eau salée ou un bain de bouche antibactérien.

Comment prévenir l’alvéolite sèche

Prévenir l’alvéolite sèche n’est pas toujours possible, mais suivre certains conseils simples peut vous donner la meilleure chance de formation d’un caillot sanguin pour protéger l’alvéole après une extraction et lui permettre de cicatriser.

  • Éviter les pailles :

Si vous vous demandez comment prévenir l’alvéolite sèche, l’une des réponses les plus courantes est d’éviter tout corps étranger qui peut perturber un caillot sanguin. La force de succion l