ADULTES

Questions-réponses sur les problèmes bucco-dentaires

PARTAGER

Méthodes et produits pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire hors de chez vous

Ces derniers temps, c’est comme si personne ne s’arrêtait plus jamais. Mais juste parce que vous êtes très occupé ou que vous voyagez, que ce soit pour le travail ou les loisirs, ce n’est pas une raison pour négliger votre routine d’hygiène bucco-dentaire. Une grande variété de produits permettent de garder une bonne hygiène bucco-dentaire quand vous voyagez ou que vous avez peu de temps à y accorder:

  • Un petit distributeur de fil dentaire. Si vous faites une randonnée ou si vous campez ou si vous voulez simplement voyager léger, du fil dentaire prend beaucoup moins de place que votre brosse à dents électrique.

  • Les fils dentaires doux peuvent être utilisés par tout le monde. Ils glissent facilement entre les dents et rendent l’utilisation du fil dentaire plus rapide et facile.

  • Les brossettes interdentaires faites avec des poils en nylon et suffisamment fines pour passer entre les dents combinent le brossage et l’utilisation de fil dentaire pour les surfaces entre les dents.

  • Une petite brosse à dents pliante. La brosse restera propre et prendra moins de peu de place que vous avez à disposition.

Un autre aspect: Si vous allez voyager pendant une longue période, et en particulier si vous allez voyager à l’étranger ou dans la nature, veillez à programmer un contrôle avec votre dentiste avant de partir. La dernière chose que vous voulez est un problème dentaire qui survient quand vous êtes loin de soins dentaires fiables. Des problèmes peuvent toujours arriver, mais vous pouvez réduire le risque en étant aussi bien préparé que possible avant de voyager.

Que faire en cas d’urgence dentaire?

  • Que faire en cas d’appareil dentaire cassé ?

Si votre enfant ou vous-même portez un appareil, vérifiez les fils régulièrement. Si un fil casse ou dépasse et frotte contre l’intérieur de la joue ou de la gencive, essayez de le repousser dans un coin plus confortable à l’aide de l’extrémité avec la gomme d’un crayon de papier. Si cela ne fonctionne pas, couvrez le fil qui dépasse avec un petit morceau de gaze ou une petite boule de coton (ou de la cire orthodontique si vous en avez) et consultez votre orthodontiste dès que possible. Ne coupez pas le morceau de fil qui dépasse, vous (ou votre enfant) pourriez l’avaler ou l’inhaler jusque dans vos poumons.

  • Que faire si un plombage tombe?

Si un plombage tombe, essayez de boucher le trou avec un petit morceau de cire dentaire ou de ciment dentaire. Mais consultez votre dentiste dès que possible, et amenez le plombage avec vous si vous pouvez le trouver.

  • Que faire si une couronne tombe?

Si vous avez une couronne, vous pouvez essayer de la remettre sur la dent, en utilisant du ciment dentaire, du dentifrice ou un adhésif pour prothèses dentaires pour la maintenir en place avant d’aller chez le dentiste. N’essayez jamais de réparer vous-même une dent endommagée, un plombage ou un autre implant dentaire avec de la super glue, c’est le travail du dentiste.

Quels sont les types de chirurgie des gencives?

Il existe plusieurs types de chirurgie des gencives que votre dentiste peut vous recommander si vous présentez une maladie gingivale (aussi appelée maladie parodontale). La cause la plus courante de la maladie gingivale est lorsque des bactéries s’accumulent dans la bouche et créent un excès de plaque et que votre corps n’est pas en mesure de combattre l’infection. Toutefois, certains facteurs, notamment des médicaments et des maladies chroniques, peuvent rendre une personne plus sensible à la maladie gingivale, même si elle suit une routine rigoureuse d’hygiène bucco-dentaire.

Si vous développez une maladie gingivale suffisant sévère pour avoir besoin d’une chirurgie, votre dentiste peut discuter certains de ces types de chirurgie des gencives comme moyens de traiter le problème:

  • La réduction des poches (aussi appelé chirurgie du lambeau gingival) : pendant cette intervention, votre chirurgien repliera les gencives et enlèvera les bactéries. Le parodontiste (spécialiste des gencives) fixe le tissu gingival contre la dent, plutôt que de lui permettre de repousser tout seul.

  • La régénération: au cours de cette intervention, votre parodontiste replie les gencives et enlève les bactéries causant la maladie, puis insère des greffons osseux, des membranes ou des protéines stimulant les tissus (ou une combinaison des trois) pour encourager vos tissus gingivaux à se régénérer et s’ajuster étroitement aux dents à nouveau.

  • L’allongement de couronne ou élongation coronaire: au cours de cette intervention, votre parodontiste enlève un surplus de tissu gingival de vos dents, faisant de ce fait apparaître vos dents plus longues. Cette intervention est utilisée à des fins esthétiques ainsi que pour traiter la maladie gingivale.

  • Greffe de tissu mou : au cours de cette intervention, votre parodontiste prélève un échantillon de tissu ailleurs dans votre bouche et l’attache à vos gencives pour remplacer le tissu gingival qui a disparu à cause de la récession ou qui a été retiré à cause de la maladie gingivale. Cette intervention est souvent utilisée à des fins esthétiques ainsi que pour traiter la maladie gingivale, parce qu’elle permet de recouvrir des zones où la racine est exposée et qu’elle améliore l’apparence de la dent.

À quoi s’attendre d’une chirurgie des gencives?

Si un examen approfondi par votre dentiste détermine que vous avez besoin d’une chirurgie des gencives, il ou elle vous enverra consulter un parodontiste, un médecin spécialisé dans le traitement de la maladie des gencives. Il existe plusieurs types de chirurgie des gencives. La chirurgie du lambeau gingival est souvent le type de chirurgie utilisé pour traiter la maladie gingivale. Si vous avez une chirurgie du lambeau gingival programmée, voici à quoi vous attendre:

  • Avant l’intervention: Avant toute chirurgie des gencives, vous recevrez un anesthésique local pour insensibiliser la zone. De plus, votre parodontiste vous nettoiera les dents. Votre parodontiste devrait vous poser des questions sur les médicaments que vous prenez et les maladies chroniques que vous avez qui pourraient avoir un effet sur la chirurgie.

  • Pendant l’intervention: Le chirurgien replie les gencives pour former un lambeau afin d’accéder aux tissus situés sous les gencives. Le tissu infecté sous et entre les dents est enlevé, et le chirurgien poursuit ensuite avec un détartrage des dents et un surfaçage radiculaire pour éliminer la plaque et les bactéries sous la ligne des gencives. Le détartrage et le surfaçage lissent également les endroits rugueux sur les racines des dents qui pourraient favoriser le retour de la maladie gingivale.

  • Après l’intervention: Le chirurgien remettra les gencives en place en faisant des points de suture. Les points de suture peuvent être résorbables ou vous devrez peut-être les faire enlever lorsque vous reviendrez pour une visite de suivi chirurgical dans les sept à dix jours. Le chirurgien peut également placer un pansement chirurgical spécial appelé pansement parodontal, sur la zone affectée. Il existe un risque de saignement et de gonflement après la chirurgie gingivale, contactez immédiatement votre parodontiste en cas de problème. La plupart des gens n’éprouvent qu’une douleur légère à modérée après l’intervention qui peut être soulagée avec des analgésiques en vente libre. Si vous développez une enflure modérée, essayez d’appliquer une compresse de glace sur la zone. Et si votre parodontiste vous recommande des antibiotiques, assurez-vous de bien suivre ses instructions.

Comment fonctionnent les radiographies dentaires?

À quel moment faire des radiographies dentaires?

Les radiographies dentaires dépendent de votre état de santé dentaire. Les radiographies dentaires sont recommandées aux personnes qui sont sujettes aux caries une fois par an pour identifier les points faibles et les traiter avec que la carie ne progresse.

Il y a plusieurs autres situations qui peuvent nécessiter des radiographies dentaires:

  • Si vous changez de dentiste, le nouveau dentiste peut vouloir faire des radiographies pour se familiariser avec vos dents et les problèmes que vous avez.

  • Un nouveau dentiste peut également demander à votre ancien dentiste d’envoyer vos anciennes radiographies pour avoir les antécédents complets de vos soins dentaires.

  • Les enfants et les adolescents peuvent avoir besoin de radiographies plus souvent que les adultes parce que leurs dents et leurs mâchoires ne sont pas encore complètement développées. De plus, votre dentiste fera également des radiographies avant une intervention comme une dévitalisation ou une extraction dentaire.

Que sont les examens radiographiques dentaires?

  1. Lorsque les rayons X traversent la bouche, les dents et les os absorbent plus de rayonnement que les gencives et les tissus mous, les dents apparaissent donc plus claires sur le cliché de radiographie final.

  2. Les zones cariées et infectées apparaissent plus foncées parce qu’elles n’absorbent pas autant de rayons X.

  3. Les dentistes peuvent utiliser les informations d’une radiographie pour repérer des infections, des abcès et même de petits kystes et de petites tumeurs. Ils peuvent également repérer des anomalies de développement, comme des dents de sagesse enclavées.

  4. L’apparence des plombages et des couronnes sur les radiographies dépend du matériau dont ils sont faits. Certains apparaissent foncés et certains apparaissent clairs. Quel que soit le type de restauration ou d’implant dentaire que vous avez, votre dentiste peut utiliser des radiographies pour repérer les zones qui ont besoin d’attention ou d’ajustement.

Causes des maux de dents

Les maux de dents peuvent avoir de nombreuses causes, d’une maladie gingivale au serrement des mâchoires, mais la sensibilité d’une racine dentaire peut également causer un mal de dents.

La racine dentaire comprend les deux tiers inférieurs de la dent, et elle est normalement enfouie dans l’os de la mâchoire. Mais lorsqu’une maladie gingivale se développe, les bactéries qui provoquent la maladie peuvent également dissoudre l’os autour de la racine de la dent. La combinaison de la dissolution de l’os et de la récession gingivale fait qu’une plus grande partie de la racine dentaire est exposée. Sans protection par des gencives saines et un os sain, la racine devient souvent sensible au chaud et au froid ainsi qu’aux aliments acides. Dans certains cas, la sensibilité est tellement intense que vous deviez éviter les aliments très chauds, très froids et très acides.

Si l’exposition de la racine n’est pas très importante, essayez d’utiliser un dentifrice spécial formulé pour les dents sensibles qui contient du fluor et d’autres minéraux. Le fluor et les minéraux supplémentaires aideront à renforcer la racine exposée et la rendront moins sensible.

Symptômes d’une douleur dentaire

Vous avez probablement ressenti une douleur dentaire à un moment donné, que ce soit d’une dent qui bouge, d’une dent de sagesse enclavée, ou d’une sensibilité lorsque vous mordez dans un cornet de crème glacée ou une pomme de terre chaude.Mais la douleur dentaire peut être un signe précurseur de carie. Si vous remarquez une douleur continue à une dent qui dure plus qu’un jour ou deux, consultez votre dentiste, vous pourriez avoir besoin de soins dentaires. Une carie provoque de la douleur chez les enfants aussi, les mêmes règles s’appliquent donc à eux aussi. Si votre enfant se plaint d’une douleur dentaire persistante, avancez sa prochaine visite chez le dentiste au plus vite. Consultez également immédiatement le dentiste si vos maux de dents (ou ceux de votre enfant) s’accompagnent d’une fièvre, ou si vous avez du mal à respirer ou à avaler.

Se débarrasser d’un mal de dents

Le meilleur moyen de gérer la sensibilité racinaire et de prévenir la maladie gingivale est de suivre un programme d’hygiène bucco-dentaire systématique consistant à se brosser les dents deux fois par jour. Essayez une brosse à dents à poils souples pour éviter d’irriter vos gencives, ce qui peut entraîner le risque d’exposition et de sensibilité racinaires.

Il y a des mesures que vous pouvez prendre pour soulager les maux de dents et la douleur dentaire jusqu’à ce que vous puissiez aller au cabinet du dentiste.

  • Passez du fil dentaire avec précaution pour enlever les débris alimentaires coincés entre les dents ou le long de la ligne des gencives qui pourraient provoquer de la douleur. Si c’est votre enfant qui a mal aux dents, aidez-le ou aidez-la à passer soigneusement du fil dentaire.

  • Rincez soigneusement votre bouche avec de l’eau chaude, puis recrachez-la. Cela pourrait également éliminer des débris alimentaires qui pourraient provoquer une douleur dentaire.

  • Essayez un médicament analgésique en vente libre.

Comment arrêter de grincer des dents?

Un grincement des dents (appelé bruxisme) intense à long terme peut user l’émail de vos dents au point que vous pourriez avoir besoin de couronnes ou d’autres réparations des dents. Votre grincement des dents n’est peut-être pas suffisamment intense pour provoquer l’usure de vos dents, mais le brossage et le nettoyage interdentaire quotidien aident à réduire le risque de complications.

1. Quels sont les signes du grincement des dents?

  • Une mâchoire douloureuse

  • Des maux de tête

  • Des maux d’oreille

2. Les causes possibles du grincement des dents ?

  • Le grincement des dents est souvent associé à de l’anxiété, du stress et un type de personnalité compétitif chez les adultes, en particulier s’il se produit la nuit. Mais, il peut également être une complication d’un autre problème médical, ou un effet secondaire de médicaments utilisés en psychiatrie (en particulier les antidépresseurs).

3. Comment guérir le grincement des dents ?

  • Pour gérer le bruxisme, essayez de réduire le stress dans votre vie (plus facile à dire qu’à faire) et demandez à votre dentiste un protège-dents que vous pouvez porter la nuit pour éviter d’endommager vos dents. Vous pouvez acheter des protège-dents en vente libre dans des magasins d’articles de sport ou les pharmacies, mais ces protège-dents pourraient ne pas vous aller très bien et ils ont plus de chance de tomber de votre bouche la nuit. Votre dentiste peut recommander un protège-dents sur mesure qui est ajusté à vos dents. Que vous portiez un protège-dents la nuit ou non, il est important de faire attention à votre hygiène bucco-dentaire en vous brossant les dents et en utilisant du fil dentaire quotidiennement pour réduire votre risque de complications liées au grincement des dents. Si vous portez un protège-dents, veillez à vous brosser les dents et à utiliser du fil dentaire le soir avant de le mettre.

Et bien sûr, veillez à voir votre dentiste régulièrement pour qu’il ou elle puisse vérifier si vos dents présentent des signes d’usure.

Quels sont les symptômes d’un abcès dentaire, et comment les traiter?

Un abcès dentaire est une lésion remplie de pus à la racine d’une dent et est provoqué par une infection, dont le premier signe est souvent une douleur pulsative qui ne disparaît pas.

Symptômes

  • Si vous avez une douleur dentaire qui est au-delà d’une douleur légère à modérée et atteint un niveau de douleur pulsative intense, cela pourrait être le signe d’un abcès dentaire.

  • Au départ, la dent sera sûrement sensible quand vous mâchez ou mordez, ainsi qu’à la chaleur et au froid. Vous pourriez également présenter de la fièvre, des ganglions lymphatiques gonflés au niveau de la mâchoire ou du cou, ou un gonflement de votre visage.

  • Si l’abcès se rompt, vous le saurez à cause de l’écoulement au goût désagréable dans votre bouche.

Traitement

Bien que la douleur puisse diminuer si l’abcès se rompt, vous aurez tout de même besoin d’être traités par un dentiste pour vous débarrasser de l’infection, sauver la dent et éviter les complications. Si l’abcès ne se rompt pas, l’infection peut se propager à d’autres parties du corps. Ce n’est pas un problème à ignorer.

Le traitement inclura sûrement le drainage de l’abcès, s’il ne s’est pas déjà rompu.

Votre dentiste peut également recommander que vous preniez des analgésiques en vente libre, que vous rinciez votre bouche à l’eau salée chaude, et que vous preniez des antibiotiques. Les abcès plus graves peuvent nécessiter une dévitalisation pour enlever le tissu infecté, et les cas les pires nécessitent une extraction de la dent.

Un abcès dentaire peut commencer comme une carie dentaire non traitée, le meilleur moyen de prévenir un abcès est donc avant tout de suivre une routine d’hygiène bucco-dentaire systématique consistant à se brosser les dents deux fois par jour et à utiliser du fil dentaire une fois par jour. Des visites régulières chez votre dentiste sont également importantes, en particulier si vous avez reçu un traitement pour un abcès. Cela permet à votre dentiste de confirmer la disparition de l’infection.

À savoir sur l’articulation temporo-mandibulaire et les troubles temporo-mandibulaires

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est l’articulation qui unit la mâchoire inférieure (mandibule) à l’os temporal du crâne et qui contrôle les mouvements latéraux et montants et descendants de votre mâchoire. Les problèmes liés à la mâchoire, l’articulation de la mâchoire et les muscles avoisinants sont appelés troubles temporo-mandibulaires (TTM) ou troubles de l’ATM.

Quels sont les symptômes des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) ?

La douleur est le symptôme le plus courant des troubles de l’ATM. Toutefois, certaines personnes ne ressentent pas de douleur, mais ont tout de même des problèmes pour utiliser leurs mâchoires. Parmi les symptômes spécifiques:

  • Douleur au visage

  • Douleur à l’articulation de la mâchoire et aux zones voisines, y compris l’oreille

  • Mal de dos

  • Impossibilité d’ouvrir la bouche confortablement

  • Claquement ou grincement dans l’articulation de la mâchoire

  • Blocage de la mâchoire en essayant d’ouvrir la bouche

  • Maux de tête

  • Une fermeture de la mâchoire inconfortable ou semblant anormale

  • Gonflement sur le côté du visage, du cou ou de l’épaule

D’autres symptômes peuvent inclure des bourdonnements d’oreilles, une diminution de l’audition, des vertiges et des troubles de la vision.

Gardez à l’esprit qu’une gêne occasionnelle dans l’articulation de la mâchoire ou les muscles de la mastication est fréquente et n’est pas inquiétante. De nombreuses personnes atteintes de troubles de l’ATM voient leur état s’améliorer sans traitement. Souvent les problèmes disparaissent d’eux-mêmes en quelques semaines ou mois.

Quelles sont les causes des maladies et troubles de l’ATM ?

Toutes les causes des troubles de l’ATM ne sont pas connues. Certaines causes possibles sont des blessures à la zone de la mâchoire, diverses formes d’arthrite, certaines procédures dentaires, un étirement de la mâchoire (à la suite de mouvements comme l’insertion d’un tube respiratoire avant une intervention chirurgicale), et le serrement ou le grincement des dents, en particulier pendant le sommeil.

Comment les maladies et troubles de l’ATM sont-ils traités ?

D’après des sources de santé publique, les traitements des troubles de l’ATM doivent être réversibles dans la mesure du possible. Cela signifie que le traitement ne doit pas provoquer de changements permanents à la mâchoire ou aux dents. Les traitements irréversibles n’ont pas fait leurs preuves et pourraient même aggraver le problème.

- Traitements réversibles :

  • Médicaments analgésiques en vente libre

  • Médicaments sur ordonnance

  • Étirements en douceur de la mâchoire et exercices de relaxation

  • Gouttières de stabilisation (plaque occlusale ou protège-dents pour la nuit)

- Traitements irréversibles :

  • Ajustement de l’occlusion en limant les dents

  • Intervention dentaire de grande envergure

  • Gouttière de repositionnement de la mâchoire

  • Orthodontie

  • Interventions chirurgicales, y compris le remplacement de toute ou partie de l’articulation de la mâchoire

Les traitements sont-ils couverts par la mutuelle ?

De nombreux plans dentaires et médicaux de mutuelles ne paient pas pour le traitement des troubles de l’articulation et des troubles de la mâchoire. Contactez votre mutuelle pour savoir quels traitements sont couverts pour vous.

Qu’est-ce que la langue géographique?

De nombreux facteurs peuvent provoquer des infections de la bouche, mais l’une des affections bucco-dentaires à l’aspect le plus étrange n’est pas liée à une infection et elle n’est pas non plus un signe de cancer de la bouche. En fait, la plupart des gens atteints de langue géographique sont autrement en bonne santé.

La langue géographique se produit lorsque les papilles (les petites bosses qui recouvrent la langue) disparaissent de zones aléatoires de la langue, laissant des plaques lisses et rouges de tailles différentes qui donnent une apparence qui fait penser à une carte. Ces plaques peuvent changer de taille et de forme d’un jour à l’autre. L’affection n’est pas toujours douloureuse, mais certaines personnes signalent une gêne sur la langue et une sensation de brûlure qui peut s’intensifier quand elles mangent des aliments chauds ou épicés.

La raison de la perte de papilles reste incertaine, bien que des études aient montré que l’affection est plus fréquente dans certaines familles. D’autres causes possibles incluent le stress, des allergies et des changements hormonaux. Et le tabagisme et la consommation d’alcool aggravent toutes les irritations.

Si vos symptômes persistent plus de 10 jours, consultez votre dentiste pour écarter tout autre problème de santé bucco-dentaire potentiellement grave. La langue géographique disparaît généralement sans traitement après quelques mois, et la langue retrouve son apparence normale. Si vous souffrez d’une langue géographique, vous pouvez réduire la gêne ressentie en évitant les aliments épicés, l’alcool et le tabac.

Les causes et le traitement de la langue noire pileuse

Les causes de la langue noire pileuse

  • Une langue noire pileuse est un état temporaire et bénin qui est souvent causé par une prolifération de bactéries dans la bouche.

  • Certains types de bactéries s’accumulent sur les papilles (les petites bosses qui recouvrent la langue) et fabriquent des pigments de globules rouges, ce qui peut donner un aspect noir à la langue. Et si la desquamation normale de la couche extérieure de cellules sur la langue est inhibée, les papilles sont plus grosses et la langue peut avoir l’air "poilue".

  • Personne ne sait avec certitude ce qui cause une langue noire velue. Mais certaines études suggèrent qu’elle pourrait être provoquée par un changement des bactéries normales dans la bouche dû à l’utilisation d’antibiotiques pour un problème médical, ou par l’utilisation de produits qui contiennent du bismuth.

  • Parmi les autres causes d’une langue noire et velue, citons le tabagisme ou l’utilisation d’autres produits du tabac, la consommation excessive de café ou de thé, et le fait de ne pas suivre une routine assidue d’hygiène bucco-dentaire.

  • Ironiquement, une mauvaise haleine chronique n’est pas associée avec une langue noire pileuse, mais l’utilisation de certains bains de bouche peut augmenter votre risque. Les bains de bouche contenant des astringents (comme le menthol ou l’hamamélis), ou des agents oxydants non dilués comme le peroxyde peuvent augmenter votre risque de développer une langue noire pileuse, si vous en faites une utilisation excessive.

Comment traiter une langue noire pileuse ?

  • Le brossage : brossez doucement votre langue avec une brosse à dents deux fois par jour dans le cadre de votre routine d’hygiène bucco-dentaire quotidienne. Une fois le problème résolu, cela reste une bonne idée de brosser votre langue pour prévenir le retour de la langue noire.

  • Si la décoloration persiste, consultez votre dentiste.

Diabète et santé bucco-dentaire

À savoir

Plusieurs types de problèmes médicaux contribuent à la mauvaise cicatrisation des tissus de la bouche. Mais les personnes atteintes de diabète devraient savoir qu’ils ont plus de risque de mal cicatriser après des problèmes dentaires.

D’après la Mayo clinic, des études ont montré que les personnes atteintes de diabète de type 2 ont une probabilité trois fois supérieure de développer de la gingivite que les personnes qui n’ont pas de diabète. Les personnes atteintes de diabète peuvent être plus sujettes aux infections et elles peuvent mettre plus de temps pour cicatriser. Et une mauvaise hygiène bucco-dentaire rend votre diabète plus difficile à contrôler aussi. Si vous développez une infection due à une maladie des gencives, elle peut avoir un effet sur vos besoins en insuline.

Parlons du diabète

Le diabète est l’un des troubles endocriniens les plus fréquents.Les personnes atteintes de diabète ont plus de risque de faire des infections et souffrent souvent d’une bouche sèche, qui peut favoriser les caries et la gingivite. Et étant donné qu’elles ont également plus de risque de mal cicatriser des tissus bucco-dentaires, la gingivite peut être plus difficile à traiter si elle se produit. C’est pourquoi une routine régulière d’hygiène bucco-dentaire est particulièrement importante. Si vous avez des dents ou des gencives sensibles, choisissez une brosse à dents avec des poils souples et un fil dentaire doux pour minimiser la gêne.

Parlez-en à votre dentiste

Si vous avez du diabète, veillez à le dire à votre dentiste. Il ou elle pourrait vouloir des résultats d’une analyse de sang pour voir à quel point votre maladie est bien contrôlée. Un taux d’hémoglobine glyquée A1c inférieur à sept pour cent est considéré comme un diabète bien contrôlé, alors que des taux de huit pour cent ou plus indiquent un mauvais contrôle. La plupart des personnes atteintes de diabète n’ont pas besoin de soins dentaires spéciaux, mais c’est une bonne idée d’en parler à votre dentiste ou votre médecin pour vous assurer qu’il n’y a pas de recommandations particulières pour vous, et de programmer des contrôles dentaires réguliers pour des nettoyages dentaires en profondeur.

De plus, si vous recevez des soins orthodontiques et que vous avez du diabète, veillez à consulter votre dentiste immédiatement si des fils ou des attaches sont endommagés pour qu’il ou elle puissent les réparer avant qu’une plaie se forme.

Comment les bains de bouche au fluor peuvent-ils aider les patients diabétiques

Le nettoyage régulier des dents est particulièrement important pour les personnes atteintes de diabète, car elles souffrent souvent de bouche sèche, ou xérostomie.

Une bouche sèche chronique peut favoriser les caries parce qu’il n’y a pas assez de salive pour laver les débris alimentaires et les bactéries, et pour tamponner l’acidité qui provoque les caries. Si vous avez du diabète et que vous souffrez souvent de bouche sèche, votre dentiste peut vous recommander un bain de bouche au fluor. La plupart des bains de bouche au fluor contiennent des édulcorants artificiels qui n’auront pas d’effet sur la glycémie, mais sachez que certains bains de bouche au fluor peuvent contenir des sucres qui peuvent affecter le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. Globalement, les bains de bouche au fluor sont sans danger, mais veillez à suivre les instructions et à éviter de les avaler.

Autrement, des traitements au fluor professionnels peuvent être recommandés pour les patients atteints de diabète afin de protéger leurs dents contre les caries. Le meilleur moyen pour les personnes atteintes de diabète de prévenir les caries et la maladie gingivale est de suivre une routine d’hygiène bucco-dentaire systématique consistant à se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice au fluor et à nettoyer entre les dents quotidiennement.

Si vous avez du diabète et tendance à avoir la bouche sèche, il serait préférable de vous brosser les dents et d’utiliser du fil dentaire plus souvent pour aider à enlever les débris alimentaires et les bactéries. Et envisagez d’utiliser une brosse à dents à poils souples ou médiums pour éviter l’irritation des gencives.

Effets secondaires bucco-dentaires associés avec le cancer

Environ une personne sur trois qui est traitée pour un cancer développera un type de complications bucco-dentaires, d’après des statistiques de santé publique. Ces complications peuvent aller d’une légère gingivite à de graves infections bucco-dentaires, et elles peuvent affecter le traitement anticancéreux et la qualité de vie générale des patients.

  • Idéalement, programmez les procédures dentaires invasives, comme une dévitalisation, avant de commencer une chimiothérapie, car une infection dentaire non traitée pourrait devenir plus grave comme effet secondaire des médicaments anticancéreux.

  • Une fois que vous avez commencé la chimiothérapie, examiner votre bouche tous les jours pour repérer des plaies ou d’autres problèmes. Chacun réagit différemment à la chimiothérapie, et vous pourriez présenter certains effets secondaires bucco-dentaires pendant une courte période ou pendant la durée complète de votre traitement anticancéreux.

  • Veillez à informer votre oncologue des changements touchant votre santé bucco-dentaire, et assurez-vous que votre dentiste et votre oncologue discutent ensemble afin de coordonner vos soins en cas de problèmes dentaires pendant la chimiothérapie.

Les effets secondaires bucco-dentaires associés à la chimiothérapie incluent :

  • Bouche sèche

  • Bouche et gencives douloureuses

  • Infection bucco-dentaire

  • Changement du goût

  • Sensation de brûlure ou gonflement de la langue

Vous pouvez soulager ces effets secondaires en suivant une routine d’hygiène bucco-dentaire consistant à vous brosser les dents et à nettoyer entre les dents deux fois par jour. De plus, un traitement au fluor à domicile peut aider à prévenir les caries et est souvent recommandé pour les patients de radiothérapie.

Des options de soins dentaires accessibles

Ce que vous devez savoir

Pour les personnes ayant d’importantes contraintes budgétaires, s’occuper d’un problème dentaire ou aller chez le dentiste peut être en bas de leur liste de priorité.

Mais il est vrai que prendre toujours bien soin de vos dents est plus économique que d’attendre qu’un sérieux problème dentaire se produise. De plus, l’hygiène bucco-dentaire est importante pour la santé globale. Alors, si vous ou des gens que vous connaissez évitez d’aller chez le dentiste parce qu’ils ont une mauvaise couverture dentaire ou pensent qu’ils ne peuvent pas se le permettre, envisagez ces options:

Options à envisager

  • Écoles dentaires. Beaucoup d’écoles dentaires ont des centres cliniques et offrent des soins dentaires de qualité à moindre coût. Vérifiez auprès d’une université locale si elle comporte un centre de soins dentaires universitaire, ou adressez-vous à un dispensaire ou un centre municipal de santé local.

  • Faites le tour. Vous pouvez évaluer le coût global des soins dentaires en estimant le coût d’aller chez le dentiste et la commodité des heures d’ouverture.

  • Comparez. Si vous voulez comparer les honoraires pour des services, appelez différents cabinets et demandez le prix d’un service standard, comme une visite de prévention qui inclut un nettoyage professionnel, ou le coût de radiographies complètes de la bouche. Si vous choisissez un dentiste qui est partenaire ou affilié à votre mutuelle, vous pourriez n’avoir rien à payer pour une consultation de contrôle ou un détartrage.