Tout savoir sur les radiographies dentaires

PARTAGER

Comment fonctionnent les radiographies dentaires ?

Lorsque les rayons X traversent la bouche, les dents et les os en absorbent une plus grande partie que les gencives et les tissus mous, de sorte que les dents paraissent plus pâles sur la radiographie finale. Les endroits cariés et infectés paraissent plus foncés parce qu’ils n’absorbent pas autant de rayons X.

À quelle fréquence faut-il faire des radiographies dentaires ?

La fréquence à laquelle vous devez faire prendre des radiographies de vos dents dépend de votre santé bucco-dentaire. Toutefois, si vos dents ont plutôt tendance à carier, votre dentiste peut vous recommander de passer une radiographie chaque année pour déceler les endroits propices à la carie et les traiter avant qu’elle ne progresse. Les enfants et les adolescents peuvent avoir besoin de radiographies plus souvent que les adultes parce que leurs dents et leurs mâchoires n’ont pas fini de se développer. Également, votre dentiste prendra une radiographie avant une intervention comme une dévitalisation ou une extraction.

Les radiographies dentaires peuvent être nécessaires dans plusieurs autres cas. Si vous changez de dentiste, il se peut que celui-ci désire prendre une radiographie pour l’aider à mieux connaître vos dents et, s’il y a lieu, les problèmes que vous avez. Un nouveau dentiste pourrait aussi demander à votre ancien dentiste de lui faire parvenir d’anciennes radiographies afin d’obtenir un historique complet de vos soins dentaires.

Que montrent les radiographies dentaires ?

Les images prises lors d’une radiographie dentaire permettent à votre dentiste de disposer de renseignements précieux sur vos dents et vos gencives et l’aident à décider du meilleur traitement pour les problèmes qui peuvent se présenter. Les dentistes peuvent utiliser l’information contenue dans une radiographie pour déceler des infections, des abcès et même de petits kystes et tumeurs. Ils peuvent aussi détecter des anomalies de croissance, comme des dents de sagesse incluses.

L’aspect que prennent les amalgames et les couronnes sur une radiographie dépend de leur matériau de fabrication. Dans certains cas, ils peuvent paraître foncés et dans d’autres pâles. Quel que soit le type de restauration ou d’implant dentaire que vous avez, votre dentiste peut utiliser les radiographies pour l’aider à déceler des endroits qu’il doit surveiller ou des problèmes à corriger.

Radiation des radiographies dentaires : Les radiographies dentaires sont-elles sans danger ?

Bien sûr, les appareils de radiographie dentaire émettent des radiations, mais leur quantité est extrêmement faible. Des études ont montré que les radiographies dentaires sont sûres pour la plupart des personnes et dans la plupart des cas.

De fait, des mesures des radiations émises lors de radiographies dentaires ont permis de déterminer qu’elles ne sont pas bien différentes de celles auxquelles la plupart des personnes sont exposées quotidiennement dans l’environnement. Citons, par exemple, l'exposition aux radiations lors de voyages fréquents en avion et à proximité de certains appareils, comme les détecteurs de fumée et les téléviseurs.

Les radiographies dentaires pendant la grossesse

Toutefois, bien que la dose de radiation émise lors d’une radiographie dentaire soit assez faible et que le procédé soit sûr, les femmes enceintes devraient s’abstenir de passer de telles radiographies à moins qu’elles ne soient nécessaires. Mais comme les femmes enceintes courent un plus grand risque de maladie des gencives, il est important de ne pas ignorer un problème dentaire potentiellement grave par crainte d’une exposition à des radiations. Si vous êtes enceinte et que vous devez passer une radiographie, votre dentiste vous fera porter un tablier de plomb et un collet de plomb pour la grande thyroïde afin de protéger les parties du corps vulnérables. De fait, les enfants et les femmes en âge d’avoir des enfants devraient porter des protections de plomb au moment de passer des radiographies dentaires. Mais ces dernières ne posent pas un risque accru pour les femmes qui allaitent ou celles qui tentent de devenir enceintes.